Athènes

Il y a des endroits où l’on tombe immédiatement sous le charme et il y a des endroits où il faut un peu persévérer pour voir des belles choses, c’est le cas de la ville d’Athènes. En fait c’est moche, comme la plupart des villes et des villages en Grèce. Il faut vraiment être près de l’Acropole pour être émerveillé.

Déjà lors de la traversée du nord de la ville pour rejoindre l’aéroport, je ne m’étais pas attardé : du bruit, beaucoup trop, des immeubles sur plusieurs étages avec leurs stores pour se protéger du soleil et de la chaleur, et surtout peu d’espace pour respirer.

img_8093

img_8165

img_8239

la café frappé, on le voit partout, les Grecs en raffolent

L’activité touristique est concentrée autour de l’acropole et des quartiers de Plaka et Monastiraki. Trop de touristes, trop d’échoppes, ça fait un peu Disneyland. Par contre en s’éloignant un peu, on tombe dans le quartier indien/pakistanais, en plein cœur de la vie locale (!!)

Se déplacer à Athènes à vélo ne pose pas trop de souci, les voitures sont habituées aux scooters et laissent très souvent assez de place sur la droite.

img_8187

la déesse Athéna

img_8200

la relève de la garde, étape incontournable pour les touristes

 

 

img_8304

le mont Lycabette depuis les ruelles pentues de Plaka

img_8343

img_8388

l’acropole depuis la colline de Philopappos

A noter pour les cyclos de passage, il existe une belle piste cyclable qui part de Thissio près de l’acropole pour se rendre pratiquement jusqu’aux plages. Ensuite on peut suivre tranquillement le bord de mer pour aller se baigner.

En conclusion, je reviendrais volontiers à Rome ou Sarajevo, à Athènes, non.

img_8431

la piste cyclable en question

img_8429

img_8472

A 7h du matin, on se baigne déjà, l’eau est encore plus que bonne

img_8435

une rue spécialement pour moi

img_7976

Publicités

13 réflexions sur “Athènes

  1. Bonjour
    Athenes j’y suis allé 3 fois, 1 a 3 semaines, j’ai adoré, à condition d’arpenter la ville a pied, monter les collines, une journée dans le quartier à touristes suffit, ensuite visiter le Athènes des Atheniens. Une des rares villes que j’aime.
    Bonne route Pierre

    J'aime

    • Oui je suis d’accord avec toi, il faut prendre son temps pour prendre le pouls de la ville et découvrir les différents quartiers mais pour cela il faut avoir un bon compte en banque pour se payer l’hébergement, ce que je ne peux pas faire (et me refuse à faire).

      J'aime

  2. Coucou David
    Moi c’était ultra pire…
    Un vaste chantier avant les jeux olympiques, le musée fermé, nous nous sommes réfugiés dans une île.
    Et pour couronner le tout, comme c’était la fin de notre voyage nous prenions l’avion, avons commencé par nous tromper d’aéroport, n’avons pas trouvé les cartons escomptés à Air France, vu l’état de propreté nous n’avons pas eu de mal à trouver des bouts de carton dans la rue, ouf ayant prévu très très large nous étions à l’heure mais pas l’avion qui a eu 12 heures de retard et dés que l’on s’allongeait par terre dans l’aéroport on se faisait rappeler à l’ordre bien que ce soit la nuit…
    Bref Athènes on n’oublie pas…
    Continue de nous régaler David et kissossss

    J'aime

  3. Salut David,
    J’avais bien aimé Athènes, mais c’était dans les années 76-77. A l’époque les « touristes » avaient des cheveux longs, des guitares dans le dos et faisaient étape en Grèce avant de rejoindre l’Afghanistan, l’Inde et le Népal en stop. On pourrait plus maintenant. Le voyage est devenu « pas cool ».
    Un souvenir qui peut servir, on ne sait jamais… Derrière le Parthénon, sur l’Acropole, il y a un robinet d’eau potable. Sans garantie. Ce ne sera pas de ma faute si tu meurs de soif.
    Bonnes vacances à Chypre.
    Kalispera

    J'aime

    • Salut Ted, merci pour le conseil, j’irai voir si le robinet est toujours à sa place et surtout s’il fonctionne toujours !
      Tu as la chance d’avoir voyagé à une époque où le tourisme de masse n’avait pas encore (trop fait de ravages. Tu reviendrais aujourd’hui à Plaka, tu n’en reviendrais pas. Restos, cafés et boutiques souvenirs … Quant à l’acropole, sûr que tu as payé bien moins cher que ne le font les touristes actuellement. Cette année, rien que pour le Parthénon, le tarif est passé cette année de 12 à 20€ !!!!!!!!!!! Et pour le site entier, tu dois débourser pas moins de 30€. Bien sûr je n’y suis pas allé, il suffit d’être un peu patient. A partir de novembre, c’est gratuit le 1er dimanche de chaque mois, jusqu’à mars inclus.

      J'aime

  4. Je suis passé à Athènes il y a un mois, ça m’a fait le même effet que ta description. Les lieux aussi ultra touristiques que sans âme sont noyés dans une gangue moderno-décrépie pas accrocheuse: j’avais hâte de fuir!

    J'aime

    • Salut Nicolas, je pense qu’il faut beaucoup de temps pour apprécier la ville et les différents quartiers. Ce qui m’a surtout interpellé, c’est le contraste entre la partie touristique où il n’y a que des touristes et le reste de la ville (la majeure partie donc) où il n’y a pas de touristes.

      J'aime

  5. C’est dommage que tu ne souhaites plus y revenir car d’ici, c’est riche de contrastes énormes et semble-t-il d’une nonchalante indifférence… méditerranéenne ou de grande ville ? Il y a tant à voir dans tes 3 vidéos… lenteur et précision de la relève, improvisation des usagers dans l’embouteillage créé par le policier, peu de casques à moto, décolorations-colorations capillaires, solitude du marchand de carte et du chanteur, effervescence de « commères »…
    J’ai manqué quelques épisodes… tu t’envoles ?
    Bonnes routes, pistes et rencontres

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s