Grisaille hivernale et rencontres chaleureuses

04 – 10 février

Langensteinbach (allemagne) – Hameln (allemagne)

546 km

hameln

J’ai continué à suivre la route à vélo n°9 vers le nord. Elle suit toujours des rivières et des fleuves. L’avantage est que c’est plat mais le gros défaut, ce sont les kilomètres. 50 kilomètres par la route deviennent facilement 70km si on suit la piste cyclable. En été, pas de problème, c’est sympa, bucolique mais en hiver j’évite les kilomètres superflus. J’ai donc parfois délaisser la piste cyclable pour me retrouver sur les routes nationales. C’est moins sympa mais c’est « efficace ».

Car la météo n’invite pas à profiter des paysages. Je n’ai plus vu le soleil depuis 12 jours, les températures tournent autour de 0°. Le plaisir d’être sur le vélo est devenu quasi nul, je ne fais que pédaler et essaie de trouver une gare de train chauffée pour la pause déjeuner.

Heureusement que je fais des belles rencontres le soir, c’est ce qui me fait d’ailleurs avancer et me donne la motivation sinon je pense que j’aurais déjà pris le train pour avancer plus vite, malgré le fait que ce soit cher. J’arrive maintenant dans le nord de l’Allemagne, ça va être plat et ennuyeux, je vais donc me contenter de faire des petites étapes pour passer le maximum de temps avec mes hôtes.

img_5231

img_5232

village en Bavière

img_5237

à Rothenburg ob derTauber,

img_5244

Rothenburg ob derTauber

img_5255

Dagmar et Markus, un accueil warmshower incroyable

img_5275

la très belle vallée de la Tauber

img_5279

vallée de la Tauber

img_5298

Ochsenfurt, sur la route à vélo du Main

img_5300

img_5309

la route à vélo du Main en direction du Wurzbourg, les gens profitent d’un dimanche agréable pour prendre l’air

img_5313

Tom, un Anglais capable de parler allemand !! Mais surtout de la bière faite maison, dans la cave !!

img_5315

img_5326

Würzburg

img_5339

le long du Main

img_5343

le marché des vélos électriques est en plein essore en Allemagne. Les stations de recharge de batterie sont partout.

img_5344

img_5355

la vallée de la Sinn, avant de prendre un peu de hauteur

img_5369

la neige réapparaît très vite une fois sortie de la vallée

img_5372

j’aurais pu me faire héberger je pense mais j’ai préféré dormir dans la tente. Abri idéal pour éviter le gel

img_5377img_5387

img_5389

une gare, le seul moment dans la journée où j’ai trouvé de la chaleur pour faire sécher le duvet

img_5397

invité par Markus et Katrin, ils ne voulaient pas me laisser dormir dehors dans la tente

img_5400

la ferme de Markus

img_5402

le long de la rivière Fulda

img_5407

img_5411

Susanne a la langue bien pendue mais elle sera accueillie chaleureusement au mois d’août lorsqu’elle viendra dans les pays baltes, magnifique accueil WS

img_5414

ça s’aplanit

img_5425

0° mais les gants sont trop chauds. Obligé de refroidir les mains !!

img_5431

img_5432

Laurence, à gauche et son amie. Que de vibrations positives dans la petite ville de Höxter

img_5443

mon lit chez Laurence, confortable, croyez-moi !

img_5444

toujours aussi bouché et gris, le fleuve Weser

img_5448

img_5458

j’ai aussi quelques histoires à raconter, certes moins extraordinaires mais tout de même !

img_5461

Susana et Matej ne voulaient pas me laisser partir d’Hameln, j’ai du me transformer en souris pour quitter la ville (wikipédia Hameln pour les curieux)

 

Advertisements

2 réflexions sur “Grisaille hivernale et rencontres chaleureuses

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s