Changement de rythme

12 – 15 juin

Dracevo (macédoine) – Morane – Ivankovci – Oblechevo – vers Svegor (macédoine)

189 km

delchevo

Depuis déjà plus d’une semaine, il fait chaud, le thermomètre tourne autour des 30°degrés, voire les dépasse, les nuits dans la tente, il ne descend pas en-dessous des 20°, il faut attendre longtemps la soirée pour avoir un peu de fraîcheur. Les organismes souffrent et Zane fatigue.

Pour notre deuxième journée en Macédoine, nous sommes invités à boire le café au bout de 2 kilomètres ! Ça commence fort. Et bien sûr, ça n’a pas loupé, nous avons été invités Jusuf. Nous avons accepté volontiers. Nous avons donc passé quasiment 24 heures avec lui et sa famille. La sieste de l’après-midi a été excellente mais surtout nous avons encore vécu une expérience formidable, partageant un peu le quotidien de la famille, de langue albanaise.

La Macédoine ressemble un peu à la Belgique où à la Suisse.Une partie de la population parle macédonien, une autre albanais, une autre bulgare et enfin grecque. Jusuf est musulman mais fier d’être macédonien et le revendique même. Tout le monde vit bien ensemble dans ce petit pays de 2 millions d’habitants. Seulement tout n’est pas facile pour les Musulmans, le gouvernement privilégiant les « vrais » Macédoniens. Toujours ce problème des politiques dans la région des Balkans.

IMG_0299 Voilà 5 km de pédaler aujourd’hui, c’est assez !IMG_0306 On plante le tabac !IMG_0313 IMG_0316 Yusuf (t-shirt gris) et sa grande famille.IMG_0330

Parfois il vaut mieux rester sur les routes principales et éviter les raccourcis mais les raccourcis sont toujours tentants. C’est ainsi que nous nous sommes retrouvés dans une belle galère qui nous a coûtée beaucoup d’énergie. Sur la carte, il s’agissait d’un trait, cela aurait donc pu être une route non asphaltée mais non, en fait il n’y avait même pas de route, juste un semblant de chemin où de très rares tracteurs passent. Un vieux monsieur dans un petit village nous a dit qu’à pied, il fallait tant de temps pour atteindre le prochain. On s’est dit qu’avec le vélo, la durée serait divisée par 2 ou 3 mais non ! Cela a même été plutôt le contraire mais les superbes paysages vallonnés ont fait passer la pilule. En fin d’après-midi, nous sommes arrivés dans un petit village et les gens nous ont regardés comme des bêtes curieuses. Le ravitaillement dans la petite épicerie a été rapide, le choix étant plus que restreint. Les endroits pour dormir dans la tente étant quasi nulle, nous avons demandé si une personne pouvait nous héberger pour la nuit mais personne ne s’est proposé. On nous a juste montré un endroit près de l’école mais nous avons passé une bonne soirée en compagnie de quelques personnes. Au réveil, à 5 heures du matin, nous avons même eu droit au café dans une famille.

IMG_0352 IMG_0373 Dur mais beau ce chemin.IMG_0393 IMG_0396 IMG_0406 IMG_0420 IMG_0424 IMG_0426

Nous avons en effet pris la décision de se lever tôt pour profiter encore de la fraîcheur avant 9 heures du matin. Depuis quelques jours, il fait très chaud l’après-midi, on préfère faire une très grosse pause entre 11h et 17h, quelque part à l’ombre. Vers Kocani, les rizières ont remplacés les champs de blé et là encore quasi impossible de planter la tente. Peu avant la ville nous nous sommes arrêtés dans un village pour demander à dormir dans le jardin d’une maison. Nous avons rapidement étés invités à dormir dans une maison par un homme mais une fois chez lui, sa femme a commencé à pousser des grands cris de désespoir, chaque fois qu’elle allait dans la cuisine. Finalement nous ne sommes restés que pour boire le café, il aurait été malsain de rester plus longtemps. Dans le même village, quelques centaines plus loin, c’est finalement Zrdavko et sa famille qui nous ont invités. Zdravko est militaire et travaille dans la capitale mais il fait tous les jours l’aller et retour, soit 4 heures de trajet ! Il y a 2 jours nous avons eu le point de vue des Musulmans, cette fois-ci celui des Orthodoxes. Et bien sûr les opinions sur les problèmes que connaît ce pays sont totalement diverses.

6 heures du matin, il est temps de partir après un solide petit déjeuner. Merci à Daniela !IMG_0431 Un peu de vin pour la route, en cas de surchauffe moteur !IMG_0436 IMG_0439 IMG_0464 Tout ou presque est aux couleurs du pays.IMG_0489 IMG_0491 IMG_0508 IMG_0520 Pas cher la pastèque ici.IMG_0540 Les rizières près de Kocani.IMG_0563 Zdravko, un grand coeur.IMG_0575

Pour notre dernière journée complète en Macédoine, nous avons retrouvé un semblant de fraîcheur en prenant un peu d’altitude mais cette fois nous avons évité de nous arrêter dans les villages pour dormir, préférant la tente pour pouvoir se reposer le soir.

IMG_0581 IMG_0592 IMG_0610 IMG_0615 Quelques routes en Macédoine ne sont pas encore « modernes » !IMG_0620 IMG_0622 IMG_0653 IMG_0662 IMG_0666

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s