Si généreux

08 – 11 juin

Koman (albanie) – Gjakovë (kosovo) – Carralevë – Ferizaj – Dracevo (macédoine)

201 km

skopje

La dernière journée en Albanie a plutôt bien commencé, une belle croisière de 3 heures sur le lac de Koman. On s’est faits un peu avoir car le « ferry » pour les locaux arrive à la dernière minute, laissant le temps aux autres compagnies de prendre les touristes pour un prix plus élevés. Malins !! Mais bon ça reste raisonnable, 5+5€ (au lieu de 6€). Ça aurait été quand même mieux d’être avec les locaux car on s’est retrouvés avec des Français et des Allemands. Bon ça fait plaisir de parler un peu la langue natale, ça change des derniers mois.

La croisière, c’est bien beau mais il faut aussi pédaler, et en Albanie ce n’est pas plat du tout. 30Km ont été nécessaire depuis l’embarcadère d’arrivée pour arriver au poste frontière avec le Kosovo. Ce n’est pas bien pentu mais quand le thermomètres dépasse les 30°, c’est dur, surtout quand les coins d’ombres sont rares. Le passage de la frontière s’est effectué sans problème, en fait c’est comme si on changeait de région en exagérant un peu. La langue et les gens restent les mêmes.

Peu après la ville de Giakovë, nous nous sommes mis à la recherche d’un coin pour dormir mais nous n’avons même pas eu le temps de regarder. Alors que je pédalais, j’entends un « comment ça va ? » C’est Loan, il tient une petite supérette et a vécu pendant plus de 20 ans en Belgique. A peine la discussion engagée, nous voilà invités ! Loan est tellement content de nous rencontrer qu’il nous amène au restaurant. Il est un peu trop directif mais nous passons de très bons moments en sa compagnie.

IMG_9631 Magnifique croisière.IMG_9678 IMG_9720 En route vers le col, vers le Kosovo en remontant la vallée.IMG_9748 Les Alpes albanaises.IMG_9766 IMG_9805 Loan, un grand coeur.IMG_9845

Le lendemain, nous partons assez tard dans la matinée, Loan tenait absolument à ce qu’on reste mais il nous faut bien avancer. Cependant pas pour très longtemps. 5 kilomètres plus loin, nous faisons une petite halte dans un supermarché pour acheter la saucisse locale, sudjuk, et là un homme me parle en français. C’est Mohamed, qui me conseille d’abord pour acheter la meilleur saucisse avant de nous inventer à boire le café et ensuite manger le déjeuner au restaurant. Il a longtemps travaillé en Suisse et lui aussi est content de rencontrer une personne qui puisse parler français. Comme quoi !! Tout comme Loan, il est obsédé par la réussite et parle souvent d’argent, de business. Les Kosovars sont des travailleurs et ils n’ont pas peur de faire des heures pour avoir une meilleure vie.

Contrairement à il y a un mois, les paysages sont plutôt attrayants dans le centre du pays, légèrement vallonnés, et avec assez peu de trafic. En fin d’après-midi, après la descente d’un col, nous nous arrêtons dans le premier village pour demander l’hospitalité. Au bout de 10 minutes, Halit nous propose de laisser les vélos dans le village et d’aller chez lui en voiture. Perso je ne me fais pas de souci pour les affaires. Halit ne parle qu’albanais, nous allons donc à Prishtina pour prendre un de ses nièces, Erza, qui parle anglais. 2 heures de route au total ! Et là la magie a agit toute la soirée. Nous avons été accueilli comme faisant partis de la famille. Halit nous a bien sûr proposer de rester quelques jours, il a même pris un jour de congé mais c’est vraiment à contre-coeur que nous avons refusé. Si j’avais été seul, je serais resté mais nous avons encore de la route jusqu’à Bucarest. C’est avec le cœur gros que nous sommes repartis le lendemain.

Mohamed.IMG_9875 Oignons à foison.IMG_9885 IMG_9905 IMG_9910 Les stèles sont partout.IMG_9936 IMG_9959

Halit et sa (grande) famille). Mille mercis.IMG_0005

Le temps a joué au chat et à la souris avec nous, les orages ici sont assez violents. Encore une fois, pour notre dernière soirée au Kosovo, Driton et ses amis nous ont invités. Encore une fois l’argent a été le principal sujet de discussion (avec la famille).

Jeune Anglais rencontré sur la route, un peu trop pressé. Il a refusé une invitation à boire le café. Istanboul n’attend pas.IMG_0008 Ferizaj.IMG_0028 L’orage arrive …IMG_0036 IMG_0040 Encore au restaurant ! Pour l’occasion, j’ai des nouvelles fringues 😉IMG_0044

Le passage de frontière entre le Kosovo et la Macédoine est assez surréaliste : des immenses drapeaux flottent de chaque côté. C’est à celui qui aura le plus grand …. A noter que côté Kosovar, c’est le drapeau albanais qui attire les yeux vers le ciel …

Le changement entre les 2 pays est notables, finie l’agitation kosovare, tout est beaucoup plus calme sur les routes de Macédoine. Nous arrivons rapidement à Skopje, petite capitale d’un petit pays mais le régime en place a les idées surdimensionnées. Tout est gigantesque et en grand nombre : les drapeaux, les statues, l’architecture moderne qui grignote malheureusement le vieux Skopje. C’est en même ridicule et ça fait bien sourire. Le pays est en crise politique, le gouvernement en place est totalement corrompu et les manifestations contre celui-si sont nombreuses. Mais pas sûr que ça change dans un futur proche.

En attendant, nous sommes sortis de la ville pour dormir dans la tente. Les gens sont beaucoup plus discrets qu’en Albanie et au Kosovo mais ils n’hésitent pas à venir en aide. Au passage, ça fait du bien de dormir dans la tente, on peut se coucher à des heures décentes !

IMG_0083 Interdit mais c’est la seule route !IMG_0107 La citadelle de Skopje.IMG_0161 Alexandre le grand est très … grand, immense même !IMG_0177 Dans les rues du vieux Skopje, ambiance orientale assurée.IMG_0192 IMG_0213 La folie des grandeurs … L’église orthodoxe semble très puissant en Macédoine.IMG_0264 IMG_0283 IMG_0287

Publicités

6 réflexions sur “Si généreux

  1. Merci David de prolonger un peu notre voyage avec tes belles photos! En effet , nous venons de terminer notre périple ( Thessalonique – Bisel ) en passant par les Balkans.Le ferry Fierze – Koman reste un bon souvenir! L’Albanie a été notre pays coup de coeur et je pense qu’on y reviendra rapidement!
    Bonne continuation à vous deux et bons tours de roues
    Chantal et JP

    J'aime

    • Bonjour à vous 2. L’année dernière dans la péninsule ibérique, j’avais parfois trouvé les journées longues sur le vélo et parfois déçu des rencontres faites. Dans les Balkans, c’est le contraire. Tout est formidable, les paysages, les gens, la culture, un petit parfum d’Orient qui donne envie d’aller plus vers l’est ! Je vais encore rester un bon moment dans la région, il y a tant à découvrir. Bon weekend.

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s