Chez les Goranis

30 avril – 04 mai

Dragash (kosovo) – Restelica – Dragash (kosovo)

131 km

dragash2

Shpresim m’a offert la possibilité de rester une nuit de plus pour que je puisse aller dans les montagnes sans les sacoches. J’ai donc pris la direction du dernier village, Restellica, à une vingtaine de kilomètres de Dragash. Après à peine 5 kilomètres parcourus, une voiture s’est arrêtée à ma hauteur et 3 hommes enthousiastes m’ont invités, direction … Restellica !

Ce qui ne devait être qu’une courte visite s’est très vite transformée en immersion dans le pays des Goranis, un peuple qui vit à part de la société kosovare. Ils parlent le Macédonien et ont surtout su gardé leurs traditions malgré 50 ans de communisme, une guerre et le capitalisme.

Grâce à cette rencontre totalement inattendue, j’ai découvert une culture que je ne pouvais imaginer si près de la France

Un peu comme les saumons, les Goranis reviennent à la source (au village) tous les ans début mai pour fêter la fin de l’hiver (à la saint George). C’est l’occasion pour les hommes célibataires de trouver une femme car pour beaucoup il est hors de question de se marier en dehors de la communauté.

J’en sais maintenant plus sur leur religion et c’est vraiment différent ce qu’on peut voir en France. Les gens ont un profond respect pour les autres et surtout l’étranger qui vient leur rendre visite a droit à tous les honneurs. C’est tout simplement incroyable.

IMG_5369 Restelica, village de 4000 habitants au fin fond du Kosovo à 1500m d’altitude.IMG_5375 IMG_5397 IMG_5414 Vendredi, jour du marché. Les Albanais ont passé la frontière pour vendre les pommes de terre.IMG_5443 Le poste frontière albanais, seulement pour les locaux. IMG_5446 IMG_5479 Bupi et la feta produite en … France, dans l’Orne !!!

IMG_5489

Durant mon séjour dans la région, j’ai passé beaucoup de temps avec Shpresim, gérant de sa supérette dans le village de Dragash. C’est un homme d’une très grande humanité et qui est capable de sortir des idées toutes les secondes. Il aimerait tant venir en Europe, non pas pour profiter des aides sociales mais pour monter son business. J’espère de tout cœur que dans un futur proche, il aura le droit de travailler dans la riche Europe.

Un autre jour je me suis rendu dans un autre village, et bis repetita ! Après 3 kilomètres sur le vélo, une voiture s’arrête à ma hauteur et me voilà invité à boire le café ! Cette fois-ci c’est Scor, il a séjourné 2 mois en France. Il me fait goûter les spécialités de la région mais surtout je passe un super moment en sa compagnie.

Attention voyageur à vélo si tu te rends dans les montagnes Shar au Kosovo. Ne prévois pas d’y rester 1 ou 2 jours mais plutôt une semaine ! C’est vraiment difficile de partir de cette belle montagne. Je n’ai pas fait beaucoup de vélo mais le temps passé avec les gens ici est plus que précieux. Un immense merci aux Kosovars et aux Goranis. Ici on sait quand on arrive, on ne sait pas quand on repart …

Shpresim et Selma.

IMG_5498

IMG_5515 IMG_5525 Le village de Brod.IMG_5532 IMG_5537 IMG_5539 Merci Scor.IMG_5552 IMG_5556

Publicités

2 réflexions sur “Chez les Goranis

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s