Dans le talon de la botte

26 février – 06 mars

Potenza (italie) – Taranto – Capilungo – Merine – Monopoli – Bari (italie) / Durrës (albanie)

537 km

bari

Il ne faut pas croire que la temps dans le sud de l’Europe est beau tout le temps. Certes quand le soleil est là, il réchauffe très vite, au point même d’attraper des coups de soleil mais les hivers se suivent et se ressemblent. Il fait beau 3-4 jours et ensuite c’est complètement catastrophique, avec beaucoup d’eau.

J’ai eu la chance de tomber sur les bonnes personnes au bon moment, de quoi souffler un peu attendant le retour d’un climat plus propice à la découverte de la région et surtout de passer du bon temps avec elles. C’est ainsi que je suis resté à Potenza avec Rosalba, en Basilicate, 5 jours et puis à Taranto dans les Pouilles pendant 4 jours avec Matteo et son pote Giovanni où j’ai fêté mon anniversaire. Que de bons souvenirs.

Avec Matteo, le pauvre, 2 crevaisons lors de la sortie à vélo !! Visite de la cicloffcina de Taranto.

DSC03307 DSC03297

Hum des bonnes pâtes fraîches faites maison.

DSC03285

Bon ça c’est pour la pizza !! Vous l’aviez deviné.IMGP0229

Entre Potenza et Taranto, ciel menaçant.DSC03246

C’est encore la météo qui a décidé de mon programme, décidément ! La météo étant mauvaise dans les Balkans, je suis resté quelques jours de plus pour découvrir les Pouilles, l’une des extrémités sud du pays. J’ai suivi la plupart du temps la côte ionienne, je savais très bien à quoi m’attendre : des stations balnéaires à la queue-leu-leu mais plus en allant vers le sud, plus la nature est réapparue, jusqu’au cap Santa Maria di Lucea, lui affreusement défiguré par la spéculation immobilière.

DSC03384 DSC03419

Le choix pour mettre la tente dans les maisons, fermées l’hiverDSC03450

Les premiers kilomètres de la remontée, par la côte adriatique, ont été réjouissants, il faut dire que le terrain est peu propice au tourisme de masse. Ce n’est peut-être pas un hasard s’il n’y a presque pas de déchets dans la nature.

On m’avait dit que le Sorrento (la partie sud des Pouilles) était beau d’après les dire des Italiens rencontrés, c’est vrai c’est plaisant mais je m’attendais à mieux. L’intérieur du talon est rempli d’oliviers mais attention, ce n’est pas l’Andalousie et son « élevage industriel ». Ici les arbres sont vieux de plusieurs siècles, il n’y a qu’à regarder les troncs, tous avec des formes inimaginables, biscornues. Je n’ai donc pas revécu le cauchemar andalou ! Au contraire, j’ai même aimé, particulièrement sur les petites routes, assez souvent dégradées (mais le pire ce sont les traversées des villages et des villes. C’est pire que la Pologne, c’est pour dire).

Taranto
DSC03427 DSC03338

En remontant du talon, côté adriatique.DSC03487

Quelles grandes oreilles !DSC03556

LecceDSC03591 DSC03622

Après Lecce, j’ai mis le « turbo », à grands regrets car le temps annoncé pour les prochains jours dans la région n’est pas beau du tout, et ce pour une semaine ! J’ai donc rejoint la grande ville de Bari au plus vite pour attraper un ferry vers … l’Albanie. J’ai réussi à passer entre les gouttes le dernier jour mais que c’est con de se dépêcher et de manquer quelques beaux endroits dans l’arrière-pays. Bon cela me donne une excuse pour revenir une prochaine fois !

Je ne suis pas passé par le villages des « trulli » mais j’en ai quand même vu le long de la route.DSC03638

Le village blanc d’OstuniDSC03647 DSC03652 DSC03675

Beau bivouac, venté et pluvieux la nuit.DSC03682

Polignano al mare.DSC03687

Voilà, mon petit italien se termine, plus que satisfait de ce que j’ai vu et surtout vécu. J’ai fait des très belles rencontres et j’espère que ce n’est qu ‘un prélude à ce que seront les prochains mois dans les Balkans.

Dans le ferry, j’ai le premier contact avec les Albanais et la langue, que j’entends pour la 1ère fois. Ils sont complètement différent des Italiens, un peu plus « paysans » dans leur tenue vestimentaire mais ont l’air assez chaleureux. Je verrai demain sur la route.

DSC03719 DSC03716 DSC03288

Publicités

2 réflexions sur “Dans le talon de la botte

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s