Le centre de l’Allemagne

27 septembre – 1er octobre

Cheb (république tchèque) – Plauen – Cospeda – Erfurt – Nordhausen (allemagne)

285 km

nordhausen

Vaclav a mis un point d’honneur à ce que je quitte son pays avec des bons souvenirs. En plus d’être une personne conviviale, il a insisté pour alourdir mes sacoches de thé (ça va encore!), de miel, confiture et du casse-croûte pour la journée. Chapeau.

Cette journée, sur le vélo, ne restera pas dans les annales, j’ai passé plus de temps à regarder dans mon rétro qu’à profiter des paysages, assez quelconques cependant. Eh oui c’est dimanche, et la route est pleine de voitures immatriculées en Allemagne. On vient en République tchèque pour faire le plein, acheter du miel ou des champignons ou tout simplement manger au restaurant ; et pour certains hommes aller au bordel, beaucoup moins cher qu’en Allemagne !

Passé la frontière, le contraste est moins saisissant qu’hier. Je me trouve dans les nouveaux « Länder » ou l’ancienne RDA (hier dans la riche Bavière), c’est comme on veut. Les maisons sont moins coquettes et un peu plus tristes, à l’image de mon arrivée à Plauen qui m’a rappelée certaines villes sinistrées du nord et de l’est de la France.

J’avais contacté un warmshowers mais il est en vacances depuis maintenant une semaine. Pas grave ! Il m’a donné l’adresse d’un de ses amis, Stephan, qui tient un magasin de vélo. Rien que cela ! Comme très souvent en Allemagne, j’ai passé une super soirée, d’autant plus qu’elle a été improvisée avec la visite d’un de ses amis et une de ses voisines, pour fêter son anniversaire. La convivialité et la simplicité à l’allemande, comme j’aime.

IMG_0211avec un tel petit déjeuner, je vais carburer !
IMG_9999-27 (8) Vaclav a beau être jeune, il sait ce qu’il veutIMG_9999-27 (9) la ville thermale de Frantiskovy LazneIMG_9999-27 (19) IMG_9999-27 (24) IMG_9999-27 (27) PlauenIMG_9999-27 (41) IMG_9999-27 (44) convivialIMG_9999-27 (46)

Le vélo avait besoin de passer entre les mains expertes de Stephan, il y avait du jeu dans le moyeu à l’avant et au niveau du pédalier. Et il a même redressé une pièce au niveau du dérailleur, du coup les vitesses passent à nouveau sans problème. Un grand merci donc à Stephan, c’est toujours incroyable de rencontrer de telle personne.

Je ne suis pas allé bien loin ensuite, à peine 3 kilomètres pour passer le reste de la journée avec Agata, qui tenait absolument goûter à mon pain. Je me suis donc exécuté avec plaisir !

Elle m’a aussi donné des bons tuyaux concernant l’immobilier. Ici à Plauen, il est possible d’acheter un 2 ou 3 pièces pour 10.000€ ! Depuis la chute du mur, la ville est passée de 120.000 à 60.000 habitants ! Du coup nombre de logements sont vides. C’est le bon moment pour investir ici …

IMG_9999-29 (1) Chez Stephan les vélos sont partoutIMG_9999-29 (2) l’hôtel de ville de PlauenIMG_9999-29 (19) IMG_9999-29 (21) Stephan, à gauche, devant son magasinIMG_9999-29 (39) et ensuite avec Agata, devant le plus grand pont en briques du mondeIMG_9999-29 (58)

IMG_0209

Je suis parti en milieu de matinée avec le soleil mais aussi toujours ce vent du nord assez froid, c’est une constante depuis quelques jours. J’ai roulé la partie de la journée sur des petites routes où les voitures ont été très rares. Rien à signaler au niveau des paysages, l’agriculture intensive domine l’espace et de temps en temps des petites forêts. Cependant c’était bien agréable de pédaler aujourd’hui.

J’ai été accueilli (réseau warmshowers) à Iéna par Konrad et son père et comme les choses sont décidément bien faites, ils habitent tout près des champs où s’est déroulée pendant 2 jours la bataille victorieuse des troupes napoléoniennes contre les Prussiens. Une petite marche s’imposait donc malgré 90km dans les jambes.

IMG_0210bel automne
IMG_9999-29 (82) IMG_9999-29 (99) IMG_9999-29 (104) IMG_9999-29 (108) IMG_9999-29 (113) IénaIMG_9999-29 (137) IMG_9999-29 (149)

Hier matin, il avait fallu attendre les 10h pour que le brouillard se lève, aujourd’hui, c’était le contraire. Sur les hauteurs, il faisait un grand ciel bleu puis en rejoignant une vallée, je me suis retrouvé avec une mauvaise visibilité, 10° de moins et des pieds douloureux à cause du froid humide. Du coup à peine arrivé à Weimar, la ville natale de Goethe et Schiller, 2 génies de la littérature allemande, je me suis réfugié à l’office de tourisme, histoire de me réchauffer un peu. Il y avait même la wifi gratuite, chose impensable en Allemagne.

J’ai ensuite visité tranquillement la ville avant de prendre la direction de la capitale de la région, Erfurt. J’ai fait l’impasse sur le camp de Buchenwald (« visité » quelques années plus tôt), préférant passé plus de temps dans la ville. Toute l’étape s’est effectuée sur des chemins à vélo, autant dire que j’ai été tranquille.

Erfurt est une de ces villes méconnues ou délaissées des guides touristiques et pourtant que c’est beau. D’ailleurs les touristes japonais sont nombreux, c’est un signe qui ne trompe pas.

28km aller-retour pour Konrad pour aller au travail, chapeauIMG_9999-30 (1) je gèleIMG_9999-30 (11) la maison natale de Goethe à WeimarIMG_9999-30 (12) la délicieuse saucisse de Thuringe, pour 1,50€IMG_9999-30 (15) ErfurtIMG_9999-30 (75) IMG_9999-30 (86) IMG_9999-30 (92) Suisse rencontré à ErfurtIMG_9999-30 (97) ça, c’est du pot !IMG_9999-30 (115)

Malgré le soleil, il fait drôlement frais ce matin (4°c), à tel point que je suis obligé de mettre les chaussettes ! Les collines sont maintenant derrière moi, j’ai donc eu droit à une journée relativement plate et ventée, vent d’est assez froid. Rien à signaler tout au long de la journée, les villages traversés sont toujours aussi déserts, tout comme les routes prises aujourd’hui, tant mieux.

J’ai passé une soirée sympa avec Jana et Michael. Comme toujours la pizza « David » a régalé les papilles de mes hôtes, les miennes aussi ! J’ai pris assez d’énergie pour gravir les dernières difficultés avant le nord de l’Allemagne, plat.

Karine voyage aussi à véloIMG_1277 le vent, froid, vient de mon côté droit aujourd’huiIMG_1287 aujourd’hui, c’est le marché, gratuit, le long des routes de Thuringe : pommes et poiresIMG_1293 IMG_1298 NordhausenIMG_1321 NordhausenIMG_1324le caddy allemand est équipé pour porter des caisses. Les Allemands achètent leurs boissons par caisse entière
IMG_1334 Jana, pizzaïolo d’un soir, sous le regard amusé de MichaelIMG_1338

Publicités

6 réflexions sur “Le centre de l’Allemagne

  1. Hallo lieber David,wunderbar dich kennengelernt zu haben, es ist eine Freude dir hier zu folgen!……..und die Miezen mag ich ganz besonders 😉
    schöne Reisetage und liebe Grüße !
    V&R

    J'aime

    • Danke Vroni, es ist ja schön von Dir zu hören. Aber so viel Lob, mein Kopf wird ja grösser !!! Ist schon die erste Schnee gefallen ? Ja ich habe ein paar Bilder von den Katzen, sie sehen so lieb aus 🙂 Viele schöne liebe Grüsse an Euch.

      J'aime

      • David, das Lob verdienst du allemal! Dank deines Blogs können wir zum Beispiel unseren Glauben an das Gute im Menschen und an eine schöne und womöglich bessere Welt weiterhin noch behalten 🙂
        Schnee gabs hier nur ein paar Kilometer weiter auf den Bergen.
        Alles Gute u. liebe Grüße von allen Zwei und Vierbeinern hier!

        J'aime

    • Salut Jean-Luc. Alors oui question difficile, car en fonction des pays ! Dans les Balkans, exceptés Kosovo et Albanie, j’ai presque toujours dormi dans la tente, 6 mois. Depuis la fin de l’Autriche, je dors tous les jours chez des gens, avec les réseaux Warmshowers et Couchsurfing. Souvent avec CS, ce sont des ‘invitations électroniques’, des gens qui souhaitent faire ma connaissance et qui me disent que je suis le bienvenu. J’ai aussi eu des invitations spontanées le long de la route mais je les ai refusées, je dois être à Copenhague pour les « vacances » (visite de la famille). L’hiver est encore loin !!!! A bientôt !

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s