L’automne est arrivé

23 – 26 septembre

23 – 26 septembre

Trisov (république tchèque) – Vimperk – Svihov – Tachov – Cheb (république tchèque)

265 km

cheb

Il a fait trop beau hier, du coup aujourd’hui j’ai eu droit à un temps pluvieux mais je ne me plains pas, ce n’était que de la petite pluie le matin et ensuite un temps gris bien frais ! Dans ces conditions, j’ai fait au plus court pour me rendre à Vimperk, par la route principale mais avec un trafic très léger.

Étant parti de très bonne heure, à 11h30, la journée de vélo était déjà finie ! Tant mieux car même si je n’ai pas beaucoup roulé (60km), je suis bien crevé. La pluie me fatigue toujours énormément.

J’ai trouvé refuge tout d’abord à l’office de tourisme, délicieusement chauffé puis ensuite dans un salon de thé … pour boire un chocolat bien chaud (c’est ce qu’il y avait de moins cher). C’est le premier jour où le thermomètre dépasse péniblement les 10°c, il va falloir que je m’habitue …

Une fois n’est pas coutume, ce n’est pas moi qui aie racontés mes aventures mais Marketa. Elle aussi a fait le choix d’être libre mais pas question de vélo ! Seuls les avions trouvent grâce à ses yeux. Elle a posé ses pieds dans plus de 70 pays, dont certains où je n’y mettrai jamais les miens, comme le Groënland ou les Maldives. Cependant je ne l’envie pas, je préfère ma façon de me déplacer.

IMG_9999-22 (135) Tristounet quand il pleutIMG_9999-23 (6) PrachaticeIMG_9999-23 (15) IMG_9999-23 (23) IMG_9999-23 (28) On ne rigole pas à Vimperk !IMG_9999-23 (36)la place principale de Vimperk
IMG_9999-23 (39)

Le mauvais temps d’hier n’est plus qu’un lointain souvenir, déjà mais le soleil a mis du temps avant de percer la couche nuageuse. J’ai donc continué ma progression vers le nord-ouest, toujours en parallèle de la frontière allemande. Les premiers dizaines de kilomètres ont ressemblé aux jours précédents, à savoir de belles grimpettes puis peu à peu les collines se sont adoucies et j’ai perdu tranquillement de l’altitude en même temps que j’ai gagné quelques degrés.

Bref c’est toujours aussi agréable de pédaler dans ce pays. En choisissant bien son trajet, il est rare de trouver des camions et les villes traversées, même si elles se ressemblent plus ou moins, attirent toujours l’œil du voyageur, notamment les places des centre-villes.

IMG_9999-19 (1) Mais non Marketa, tu n’as pas les yeux gonflés !IMG_9999-24 (9) IMG_9999-24 (16) IMG_9999-24 (37) toujours ces belles maisons sur les places principales des villesIMG_9999-24 (41) IMG_9999-24 (62)la château de Svihov
IMG_9999-24 (75) IMG_9999-24 (77) IMG_9999-225 (2)

Grand soleil le matin au moment de partir. La journée a ressemblé à celle d’hier, en un peu moins vallonnée encore et avec plus de champs. J’ai roulé sur des petites routes sans numéro, autant dire que les véhicules ont été très rares. Je n’ai rien de spécial à raconter à part des chausseurs qui ont gâchés ma journée. Une trentaine étaient autour d’un étang, 2 barques au milieu de celui-ci pour effrayer les canards et qu’ils s’envolent. La suite, un abattage en règle. Ils sont beaux les « chasseurs », on devrait faire de même avec eux. Pauvres connards.

Heureusement la soirée a été excellente chez Hana. Sa mère était même aux petits soins avec moi, me remplissant sans cesse mon assiette !

IMG_9999-225 (8) IMG_9999-225 (18) IMG_9999-225 (24) typique de tous les villages le plan d’eau et la chapelleIMG_9999-225 (41)elle aurait une mère française la Chantal !
IMG_9999-225 (52)

HummmmIMG_9999-26 (3)

Samedi matin, personne n’est pressé, j’ai donc pu prendre le petit déjeuner tranquillement et ensuite je suis parti les sacoches pleines de vivre pour aujourd’hui. Merci maman Hana !

Pour éviter une grosse route, j’ai roulé quelques kilomètres en Allemagne, toute proche. C’est toujours fascinant comme une frontière change du tout au tout, et pas seulement la langue ou la monnaie. Dans le premier village traversé, j’ai droit à des salutations, tout est propre, beau, neuf, coupé ras et droit ! Et les panneaux de directions pour les vélos sont partout, de quoi me donner le tournis !!

Mais je suis bien aussi en République tchèque, donc retour par un petit chemin en terre et ensuite sur quelques kilomètres le chemin de vélo a longé la frontière. Ce chemin permettait à l’armée tchécoslovaque de patrouiller quand le rideau de fer existait encore. Que ça fait bizarre d’être dans une zone qui était interdite aux communs de mortels il y a encore 30 ans.

J’ai fini cette courte étape à la ville frontière de Cheb (Eger en allemand), c’était mon point d’entrée il y a 3 ans et demi lorsque je me dirigeais vers l’est de l’Europe. Que le temps passe vite.

Mais contrairement à 3 ans, je n’ai pas dormi dans la tente mais j’ai passé le reste de la journée avec Vaclav. Il est venu me chercher avec son camion sur la place principale, m’évitant ainsi une pénible montée vers son appartement et à peine chez lui, il m’a servi une bonne soupe chaude faite maison. Je ne pouvais rêver meilleure rencontre pour ma dernière soirée en République tchèque car en plus d’être un excellent cuisinier, nous avons le même point de vue sur la vie en général. Peut-être qu’un jour aussi il fera la pas décisif.

IMG_9999-26 (4) Hana et sa mamanIMG_9999-26 (9) IMG_9999-26 (14) Bienvenue en Allemagne

Bienvenue en Bavière

Bienvenue dans le canton de Tischenreuth !!!!IMG_9999-26 (32) vive le véloIMG_9999-26 (44) de nouveau la frontièreIMG_9999-26 (58) la route des militaires pendant les années sombres de l’EuropeIMG_9999-26 (65) IMG_9999-26 (72) IMG_9999-26 (81) ChebIMG_9999-26 (83)

Publicités

2 réflexions sur “L’automne est arrivé

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s