Île de Tinos (3)

06 – 09 décembre

Chora (grèce)

0 km

J’étais donc revenu dimanche soir avec l’idée de quitter l’île pour me rendre sur l’île voisine de Mykonos. Seulement pas de bol, la grève continuait, pas de ferry lundi.

Mardi je me suis pointé le matin aux agences qui vendent les billets et là le coup de massue. La grève continue, au moins jusqu’à vendredi matin ! C’est pas vrai ! Que faire ? Et bien rien, attendre que la situation redevienne normale. J’ai donc laissé le vélo de côté et je me suis mis au rythme de la ville, arpentant ses ruelles, profitant du soleil, quand le vent n’était pas trop fort, saluer mes amis les chats, que je connais presque tous. Chacun ou chaque groupe a son secteur : une poubelle, un magasin de viandes ou de poissons. Il faut croire qu’en pleine saisons, les gens travaillent comme des fous car les magasins ferment à 14h. Autrement dit, c’est ville morte ou presque en plein milieu de l’après-midi. Et ici il n’y a pas de sieste …

img_1852

Tinos ville (Chora), un jour de grand vent, encore !

img_1864

img_1868

le café du matin, ou le café … toute la journée

img_1877

la St Nicolas est fêtée

img_1887

img_1890

miracle de dormir dans un dortoir de l’église !

img_1891

les fêtes approchent mais avec tant de soleil et de douceur …

img_1911

retour de la pêche

img_1916

la mer est incroyablement claire

 

J’ai profité de l’internet à la bibliothèque pour faire le point (et emprunter des livres en français!). Je voulais découvrir une quinzaine d’îles mais en hiver, ce n’est pas trop possible. Pour aller sur plus petites, les plus intéressantes car moins touchées par le tourisme, il y a seulement un ou deux ferrys par semaine seulement. Et je me vois mal rester 7 jours sur une île qui fait 30km2. J’ai donc fait des choix afin d’optimiser les liaisons entre les îles, en espérant qu’il n’y ait pas d’autre grève dans les prochaines semaines.

Quel chance quand même au moment où les ferrys sont restés à quai, j’avais un lit dans un dortoir ! Il faut croire que la bonne étoile du voyageur veille sur moi. Ce n’était pas le grand luxe (douche à l’eau froide et 14°c dans la piaule) mais c’était mieux que rien. Mais le temps a quand même été long car les locaux ne sont pas très friands de contact. Dommage. Je pense que dans les îles, ça continuera sur cette lancée. Les soirées sont longues, vivement l’année prochaine.

img_1860img_1861img_1862img_1871img_1889img_1895img_1900img_1904img_1907img_1908

Publicités

4 réflexions sur “Île de Tinos (3)

    • Salut Velomaxou, pour l’instant j’espère bien finir l’année 2016, qui s’annonce trop ventée et mouillée dans les Cyclades. Je ne sais pas encore à quoi va ressembler 2017, je verrai plus clair fin janvier.
      Bonnes fêtes à toi aussi !

      J'aime

  1. Salut,
    Cette grève est une bonne occasion pour apprendre à ne pas faire grand chose, profiter de l’instant présent.

    Sinon, elle est marrant la photo du pope et des deux gardes. Ils ont tous les trois un bout fusil qui dépasse de leur tête.

    J'aime

    • Salut Mathias, oui savoir profiter du moment présent, ça a du bon de se poser quelques jours au même endroit même si j’ai plus subi cet arrêt qu’autre chose.
      On ne rigole pas avec la St Nicolas en Grèce !! Les enfants ne sont pas allés à l’école ce jour-là.

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s