Les sacoches débordent, le ventre est plein

20 – 23 août

Zezmarai (lituanie) – Alove – lac Dusio – Nowa wes – Augustow (pologne)

252 km

augustow

Aujourd’hui, ça devient sérieux, le plat c’est fini mais ça tombe bien. Après une semaine à rouler, je sens que j’ai gagné en puissance, je peux donc aborder les premières collines. Comme depuis le départ, je privilégie les petites routes non goudronnées. Je préfère rouler tranquille et traverser les petits villages. Mais souvent les petites routes ont des côtes plus raides que les grosses routes où la vitesse est privilégiée. Je m’amuse donc à faire le yo-yo le entre moyen et le petit plateau. Pour récompense j’ai droit à des paysages bucoliques, verts, teintés du bleu des lacs.

IMG_3751

petite pause dans un village

IMG_3760

il faut des bras pour stocker le bois

 

L’été est de retour, et en force. La température a grimpé de 10°c en un jour, il fait chaud tout d’un coup ! Tellement chaud que je dois me ravitailler en eau plus souvent et au passage, je me retrouve avec 3 kilos de pommes dans un sac plastique pendant au guidon, faute de place dans les sacoches !

IMG_3761

les croix sont omniprésentes

IMG_3775

ludique à vélo

 

J’ai adoré cette journée et bizarrement, je n’étais pas trop fatigué en fin d’étape, que j’ai fini en voiture avec le vélo dans le coffre ! La cause ? Mantas habite dans un coin paumé et je me suis égaré sur une route qui ne figurait pas sur ma carte. J’ai donc demandé ma route à une personne, qui elle-même a contacté Mantas par téléphone, qui lui s’est empressé de venir avec sa voiture. En fait, je n’étais pas très loin de sa maison, 1,5km, mais il a tenu à « m’embarquer ».

IMG_3786

IMG_3788

après le vélo, la baignade au lac, avec Mantas et sa famille. un peu de fraîcheur lors de cette journée chaude

Mantas, je l’avais rencontré lors de mon passage à Alytus il y a 3 ans lorsque j’avais été hébergé par une des ses connaissances mais pour dire la vérité je ne me rappelait plus de notre rencontre ! Dans tout les cas, il a fait le choix de quitter la ville et les cages à lapin pour vivre au plein-air et construire sa propre maison avec des matériaux naturels, de la paille et de la boue. Je suis fasciné par son choix, qui est aussi un vrai choix de vie. Vivre plus simplement et mieux avec moins. Nous sommes sur la même longueur d’onde et là encore, le temps défile bien trop vite, à mon grand regret.

IMG_3795

franchement ce n’est pas magnifique de se baigner dans de tels paysages ?

IMG_3800

Mantas et sa famille

Quel Dommage que mon timing pour rejoindre la Grèce soit si serré, me laissant très peu de liberté si je me tiens à une moyenne de 70 kilomètres par jour. Je serais bien resté quelques jours de plus avec Mantas et sa famille pour leur donner un coup de main dans la construction de leur maison. J’ai fait durer le plaisir de la rencontre jusqu’à midi, il était ensuite temps de prendre la route en direction de la frontière polonaise.

IMG_3798

la maison du bonheur de Mantas

IMG_3803

C’est dimanche, donc je me suis permis de faire un petit crochet par un parc régional où se trouvent des lacs. Et bien m’en a pris … mon ventre criait famine, je me suis donc arrêté dans un village. D’habitude, je trouve toujours un banc ou un endroit pour m’asseoir mais ici que nenni ! C’est donc à la sortie du village que je trouve un petit terre plein herbeux. Je commence à manger puis au bout de quelques minutes, une veille dame vient me voir et essaie de me parler mais elle ne parle que le lituanien, la conversation tourne court. Quelques minutes plus tard, c’est Jonas, son gendre, qui vient me parler, d’abord en russe puis ensuite en anglais, plus facile ! Et voilà que je me trouve invité à boire le café et du kvass avec des petits gâteaux ! Et comme si cela ne suffisait pas, ils me donnent près de 3 kilos de légumes du potager, 2 kilos de lard fumé fait maison et du pain !! Quelle générosité pour moi qui ne suis que de passage.

IMG_3821

Aciu (merci) Jonas

IMG_3880

hum des bonnes friandises

Tout d’un coup les sacoches sont trop petites et le vélo a pris de l’embonpoint. Jonas m’a donné quelques conseils pour le parc naturel, je suis ses recommandations et j’arrive au lac Dusio. Les locaux ont investi chaque parcelle du lac en ce dimanche estival (30°) et j’ai bien cru que je ne trouverai pas un petit coin loin de la foule pour dormir tranquille. En fait, il fallait juste être un peu patient que tout le monde rentre à la maison (demain lundi, c’est le boulot). Et voilà que je me suis retrouvé seul avec le lac, libre de me baigner.

IMG_3855

allez, à la baignade

IMG_3874

contemplation …

IMG_3886

… et dégustation

 

 

Les gens que je rencontre me demandent régulièrement si je ne me sens pas seul. Mais comment se sentir seul quand on est en totale harmonie avec la nature. Quelle belle compagnie au contraire. J’ai passé 2 heures à contempler le lac, les oiseaux, assis sur un morceau de bois. Une vie simple mais magnifique.

IMG_3888

IMG_3894

mieux que la télé

 

 

 

Malgré l’endroit idyllique, la nuit a plutôt été mauvaise, en cause la pluie et ensuite les gouttes qui tombent sur la tente depuis les arbres. Dès que j’ai pu, j’ai commencé à sécher la tente car je sais que la météo aujourd’hui s’annonce humide.

A peine ai-je commencer à pédaler qu’il commence à pleuvoir mais contrairement à ce que je pensais, ce sont plus des successions de grosses averses. Ça ne sert à rien de trouver un abri pour attendre, les paysages sont quelconques, alors autant mieux pédaler. Lazdijai, le dernière ville lituanienne avant la frontière. Je voulais retirer des Euros au distributeur afin d’avoir du change pour les prochains pays mais j’ai complètement oublié de passer par la case banque. Par contre je suis passé par les cases place principale et église, rien de spécial.

IMG_3905

lard au petit-déj, il faut avoir faim !

IMG_3919

IMG_3924

c’était la frontière de l’URSS avec la Pologne

IMG_3926

pas de photo souvenir en passant la frontière, les gouttes sont trop grosses

Je suis passé par une petite frontière et j’ai eu droit à un accueil très mouillé, ainsi que le bonjour des gardes-frontière, bien à l’abri dans leur voiture avec le moteur tournant pour rien, ou tournant pour le chauffage.

Les 25 kilomètres en Pologne, c’est le désert, des villages de quelques maisons, pas de petit magasin, rien. Par contre la petite route est parfaite, merci l’Europe. La Pologne, c’est le pays du camion, et même sur des petites routes au trafic limité, il y a des camions.

Mais la Pologne devient aussi le pays du cyclotourisme. Je fais la connaissance d’Anita et son ami, ils vadrouillent dans le coin pour toute la semaine. Nous faisons un petit bout de route avant de rencontrer mon hôte du soir, Jakub, et ses parents. Et là bien sûr, j’ai droit à l’accueil polonais. A peine ai-je posé mes affaires que je me retrouve à table, à 15h30 de l’après-midi ! Les Polonais mangent beaucoup le matin et ne font pas de pause pour déjeuner. Ils finissent le travail vers 15h et mangent le repas du soir vers 16h.

Donc après le dîner, il est 17 heures, Jakub me fait découvrir les environs et nous faisons trempette dans un lac malgré la pluie. Mouillé pour être mouillé …

Le soir il y a quand même une sorte de dessert, l’occasion pour moi de sortir ma bouteille de vodka, donnée il y a quelques jours par Zita à Seduva. Jakub est aux anges, la bouteille n’a pas survécu au dessert !

IMG_3937

IMG_3944

les Polonais aiment la petite reine !

IMG_3949

baignade dans le lac malgré la pluie, excellent après l’étape

Je prends congé de Jakub et ses parents, je suis content qu’ils ne me donnent pas de sandwichs pour la route car je n’arrive pas à manger tout ce qu’il y a dans les sacoches.

Anita m’avait fait voir une route à vélo pour rejoindre Augustow, c’est plus ou moins ce que j’avais prévu mais avec quelques kilomètres en plus. Il faut savoir qu’il existe dans toute la Pologne de très nombreux circuits à vélo mais ils sont plus adaptés à des vélos légers. Les routes et chemins empruntés ne sont pas toujours praticables.

IMG_3954

Jakub a adoré la vodka lituanienne

IMG_3960

sympa pour démarrer la journée

IMG_3970

J’ai donc suivi le R11, je crois que c’est une route à vélo européenne qui part de Belgique et qui permet d’atteindre St Saint-Pétersbourg en Russie. J’ai déjà emprunté quelques tronçons en Pologne et en Allemagne dans le passé. Et quelle bonne idée. J’ai traversé la forêt d’Augustow sur une très bonne et belle piste parmi les pins et les lacs. Chaque lac invite à la baignade, dur de résister.

Puis ensuite, il suit pour quelques kilomètres le canal d’Augustow, construit par les Polonais pour avoir un accès à la mer (à Ventspils en Lettonie) lorsque le pays a perdu tout le littoral de la mer Baltique. J’ai rencontré de nombreux sacochards polonais, plutôt légers, en vadrouille pour une ou 2 semaines dans cette belle région.

IMG_3974IMG_3981

C’est aux portes de la ville que j’en ai profité pour faire sécher la tente et me baigner. Il n’y a pas à dire, ça fait du bien. Augustow, j’ai été passé il y a 3 ans, c’est une ville sans charme architectural mais la nature tout autour est magnifique. Une ville où il fait bon vivre.

Et grâce à Piotr et sa famille, j’ai découvert des ruches inédites. Ils ont fait des trous dans des arbres, les ont rebouchés en laissant un espace et ont attendu que les abeilles colonisent cet espace vide. Et ça fonctionne ! La récolte du miel est prévue pour septembre.

IMG_3996

Chez Piotr, j’ai fait une rencontre intéressante, Vinc, il est Biélorusse-Polonais (son père est Polonais). Pour moi ça a été l’occasion de poser beaucoup de questions sur ce pays qu’on ne connaît pas.

Petite info touristique : il est possible de visiter le parc national (là où sont les derniers bisons sauvages et la dernière forêt primitive d’Europe) au Bélarus, à la frontière polonaise, sans visa, pour 3 jours.

IMG_4027

Piotr et Vinc

IMG_4035

et les ruches à la mode polonaise

Publicités

10 réflexions sur “Les sacoches débordent, le ventre est plein

  1. 2 kg de lard fumé
    3 kg de pommes
    Maintenant je sais pourquoi t’es sacoches dont si lourdes…
    Bonne route, profite, profite…
    Et Janodou, ne le fais pas trop rigoler, il va s’étrangler…
    Kissosssss

    J'aime

  2. Une autre, une autre !

    Loulou demande à son papa:
    – Est-ce que je pourrais avoir une bicyclette?
    – Si tu arrives à épeler le mot, je te l’achète!
    – Heu… Finalement, j’aimerais mieux un VTT!

    J'aime

    • Salut Jean-Luc, oui sa maison est en torchis. Il l’a commencée au printemps et espère la finir avant l’arrivée de l’hier. Il ne lui restait plus qu’à faire l’isolation et la douche dans la maison.
      Les premiers jours n’ont pas été évidents mais maintenant ça roule, la vitesse de croisière est atteinte !

      J'aime

  3. Vitesse de croisière atteinte, vélo OK, genoux corrects, alimentation au top, rencontres conviviales, bivouacs aux lacs à ravir… Qu’est ce qui te manque 😉 ? Le soleil hivernal de la Grèce arrive !
    Bonnes routes

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s