Le mur de la Baltique

Akmensraga baka- Jurmalciems 78km

 

jurmalciems

 

Il faut croire que les 75 kilomètres d’hier ont laissé quelques traces dans les jambes car elles ont bien du mal à tourner. La route en gravier longeant la côte permet d’être au plus près de la nature, d’écouter les nombreux oiseaux et de laisser évader son esprit.

IMG_0569

bonne nuit

IMG_0576

IMG_0578

il est bien rouge le phare !

IMG_0579

tranquille

Mais pas pour longtemps, la grande ville de Liepaja approche et le flot des voitures commencent à s’intensifier, tout comme l’état de la route se dégrade. L’un ne va pas sans l’autre bien évidemment. Le vent quant à lui a tourné d’un quart de tour, il vient maintenant du sud, naturellement. Il rend la progression plus difficile d’autant que au-dessus de la tête, ça commence à chauffer.

IMG_0603

« place principale » d’un village, tout en béton

IMG_0596

ancien abri pour missiles sur la côte. Tous les 25 km se trouvait un poste de défense pour faire face à l’ennemi capitaliste. L’accès à toute la côte était bien entendu interdit au commun des mortels et les rares habitants des petits villages disposaient d’un permis spécial

 

IMG_0618

10km au nord de Liepaja, l’imposante forteresse soviétique. J’ai rarement vu un complexe militaire d’une telle ampleur, impressionnant

La pause café/petits gâteaux à Liepaja chez une connaissance fait du bien aux jambes et au moral et donne le petit coup de boost qu’il faut afin de se rendre à Nica, une vingtaine de kilomètres au sud.

IMG_0653

dans les rues de Liepaja

IMG_0654IMG_0658

Il y avait l’option de passer par la rive est du lac de Liepaja, sur une route en gravier mais avec peu de trafic mais un détour de plus de 10 kilomètres ou la grosse route nationale et son trafic assez intense. Là encore, la facilité a pris le dessus, pas trop envie de faire une étape de 90 kilomètres.

IMG_0605

Et c’était finalement le bon choix car le concert de la veille de la St Jean a commencé à peine ¼ d’heure après être arrivés dans le village de Nica, juste le temps de faire un brin de toilette pour enlever la crème solaire. Par contre pas le temps de fabriquer une couronne de chêne.

IMG_0673

que Nice est loin !

IMG_0677

concert de Ligo champêtre, j’adore la simplicité lettone

IMG_0690

IMG_0698

Après le concert, direction la mer et ses plages pour dormir bien sûr. Là encore pas de souci pour trouver un bon endroit, près des dunes les plus hautes de Lettonie (37m), tout un programme ! Pour ne rien gâcher, le soleil s’est mis à flamboyer dans le ciel et ses reflets sur la mer. Un ‘Ligo’ (veille de la St Jean) réussi même sans faire le traditionnel feu. Et étonnement encore pas de moustiques une fois le soleil couché … parfait !

IMG_0709IMG_0718IMG_0719

IMG_0732

bain de minuit, ou presque

 

Publicités

4 réflexions sur “Le mur de la Baltique

    • Ca me plairait aussi d’être « on the feet » quelque part dans la haute montagne à contempler des paysages grandioses. Mais avec le vélo, c’est plus facile, c’est lui qui porte tout et il ne rechigne jamais à être lesté de 10kg, contrairement au dos ! Bonnes et belles balades Francis.

      J'aime

    • Oui j’avoue que dépasser les 70km dès les premières étapes, ça fait beaucoup mais je voulais voir ce concert dans ce petit village, je n’avais donc pas trop le choix. Cependant, je n’ai pas forcé comme un dingue, j’y suis allé mollo.
      Oui pour moi ça baigne, grand ciel bleu et pour toi aussi. Tu te baignes dans le Danube ? Kissos !

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s