Ça balance à Pâques

2 mois sans le moindre article, ça fait un baille et c’est un record depuis maintenant 4 ans. Je n’avais rien de bien intéressant à partager. En gros, le « vrai » hiver s’est terminé vers le 20 janvier et jusqu’à il y a une semaine, les températures se sont toujours situées proches de 0°c, le ciel étant assez souvent gris mais sans être trop humide, c’est agréable.

L’arrivée du printemps a coïncidé avec Pâques, tout d’un coup les températures ont fait un bond de 10°c.

Pâques me donnent donc l’occasion de parler des traditions qui ont cours en Lettonie. Alors ici pas de lapins ou œufs en chocolat à chercher dans le jardin mais des œufs, des vrais, à décorer. Bon décorer est un bien grand mot puisque les résultats sont acquis au gré du petit bonheur la chance.

On va chercher différents types de feuilles dans la nature, des graines, on essaie de les enrouler autour des œufs et on plonge le tout dans de l’eau bouillante pendant un bon bout de temps. Alors pour varier les couleurs, on utilise les peaux d’oignons qui donnent une couleur rouge, la betterave (plutôt du marron), du curcuma (jaune) et du choux rouge qui, curieusement, colore les œufs en … bleu !

L’excitation est à son comble lorsqu’on enlève les feuilles afin de voir les résultats obtenus.

Bon maintenant qu’on a des œufs, une bonne trentaine, qu’est-ce qu’on fait avec ? Eh bien on fait une « bataille » ! Ou un duel, c’est comme on veut. On prend un œuf et on le frappe cul contre cul (de l’œuf) et tête contre tête (de l’œuf). Le plus résistant remporte l’œuf de l’adversaire. L’origine de cette bataille viendrait du fait que dans le passé, les gens étaient pauvres et n’avaient pas beaucoup à manger. Cette bataille pouvait ainsi permettre de gagner des œufs, donc d’avoir plus à manger.

IMG_7818

on s’amuse à faire différents motifs

IMG_7820

IMG_7824

allez avec les oignons

IMG_7825

IMG_7827

ici le curcuma

IMG_7828

et là les betteraves

IMG_7831

sympa les résultats. Ici obtenus avec les oignos

IMG_7835

belle corbeille colorée de Pâques

Bon une fois qu’on a le ventre plein, eh bien on va se balancer, histoire de digérer. Et ça tombe pile-poil … la ville de Sigulda a inauguré son festival de balançoires. Au menu plus d’une trentaine de balançoires différentes. Une a bien sûr retenu mon attention, la balançoire-vélo !! A défaut de pédaler en ce moment, je suis monté sur un vélo sans avoir mal au genou.

Il y a bien sûr une raison pour se balancer autant. Paraît-il que plus on se balance, plus on évitera les moustiques, très féroces ici. Mais il faut croire que ce soit plus une légende qu’autre chose car les moustiques sont déjà là, assoiffés de sang. Si tôt au printemps, c’est du jamais vu …

Ah oui et le genou au fait ? Je vous en parle très bientôt …

pâques (2)

IMG_8035

Publicités

14 réflexions sur “Ça balance à Pâques

  1. Avec cette photo sur la balançoire, je comprends mieux pourquoi tu fais du « sur place » depuis plusieurs mois. Tu avais raccroché le vélo pour l’hiver, il te faut maintenant le décrocher pour que les roues touchent le sol. C’est le principe même pour avancer avec la bicyclette.
    Tu as du te remplumer j’imagine ?
    Content de te retrouver David ! Et ton genou ?
    Un abrazo amigo

    J'aime

    • Peut-être la balançoire-vélo va-t-il arranger ton genou ?
      J’attends avec impatience les résultats.
      Je pense ce soir être au bord de la Méditerranée et retrouver ce soir ou demain un Cyclo rencontre 4 fois au Perou, nous avons fêté ensemble ses 40000 km mon anniversaire et avons bivouaqué a 4100 sous une pluie d’étoiles filantes… Et m’a fait connaître Anne une fille d’enfer…
      Kisoossss à toi, ton amie y mi hermano Janodou

      J'aime

    • Ciau Jean-Luc, je pensais avoir répondu à ton commentaire … parfois tout ne fonctionne pas bien avec WP.
      Alors justement, j’ai fait attention de ne pas trop me remplumer. L’hiver a été une saison propice pour manger des soupes faites maison, avec les légumes du coin.
      Le genou, il y a enfin du mieux mais je ne crie pas victoire trop vite.
      A bientôt !

      J'aime

      • Bjr
        Pour te proteger genou et autres je te suggere de voyager plus leger. C’est un conseil d’un vieux, 68 ans à l’epoque, 15 ans de grands voyages, à un debutant, moi. Il a trie mes affaires, un grand vide. Maintenant j’ai 15 kg plus l’eau et la nourriture pour 2 jours. Car le corps s’epuise et on s’en rend compte trop tard.
        Bon retablissement.

        J'aime

      • Salut Pierre
        Paroles d’un sage. Oui tu as raison et je sais pertinemment que j’ai beaucoup trop. Quand je suis arrivé en Lettonie en novembre dernier, j’ai déballé toutes les sacoches et j’ai été très étonné de faire des trouvailles ! J’avais 2kg de miel offert par des gens, dont un que je traînais depuis la Bosnie, des sacs plastique à foison et des vêtements que je n’utilise que rarement. Pendant cet hiver et à cause du genou, j’ai beaucoup repensé à ma façon « d’évoluer avec le vélo ». Une chose est sûre, il va falloir que je me fasse violence pour me délester. Mais tout de même je me demande où sont les 50kg d’équipement !

        J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s